Attention au Panda !

En ce début d'année, un certain Panda fait trembler le Web. Non il ne s'agit pas du dernier Kung-Fu Panda des studios Dreamworks (encore que…) mais plutôt du nouvel algorithme de Google, surnommé Panda, visant à améliorer la qualité de ses résultats

L'un des principaux objectifs de Panda est de faire la chasse aux sites n'apportant pas ou peu de valeur ajoutée en terme de contenus (« fermes de contenus »). Ces sites sont souvent artificiellement optimisés dans leur référencement et polluent régulièrement les premières places des résultats des moteurs de recherche. Principales cibles : les agrégateurs de blogs (Wikio, Paperblog…), les comparateurs de produits (Kelkoo, leguide…), les sites MFA (« made for adsense ») bidons et autres sites bidouillés par des experts SEO mal intentionnés.

En attendant un prochain déploiement en France, Panda a récemment été activé aux Etats-Unis et en Angleterre… et il a fait des ravages pour les sites visés avec des pertes de trafic atteignant parfois 90% (autrement dit une remise en cause total de leur business) selon une étude SearchMetrics qui a diffusé une première liste de sites touchés. Bien évidement le malheur des uns fait le bonheur des autres puisque certains sites ont vu leur taux de visibilité et leur trafic boosté par cet algorithme.

La prime au contenu

Panda va donc clairement pénaliser les sites qui suroptimisent leur référencement pour compenser une carence de contenus originaux, notamment dans les logiques de
- duplication de contenu,
- maillage externe absent et maillage interne surdéveloppé,
- présence abusive de publicité sur les pages assimilée à du spam,
- absence d'interactivité avec les internautes (partages d'articles, avis, présence sur les réseaux sociaux…)

Google entend ainsi valoriser les « vrais contenus ». L'intention est louable mais comment se comportera t'il face à un e-commerçant dont les fiches produits sont de simples copier/coller des notices des fabricants probablement aussi dupliqués chez un concurrent ? Ceux-ci étant déjà fortement dépendants de Google, l'introduction de Panda ne sera certainement pas sans conséquence. La personnalisation d'un site et l'enrichissement de ses contenus étaient déjà un axe important dans les stratégies de référencement, désormais ce sera une quasi-priorité.

Nous observerons attentivement les premiers effets de Panda une fois son déploiement effectif en France. En attendant, nous vous préconisons à tous de faire auditer vos sites pour voir si ils seront Panda-compatibles et éventuellement rectifier le tir avant qu'il ne soit trop tard… A ce titre, n'hésitez pas à prendre contact avec nos experts SEO et web-rédaction.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • viadeo FR
  • LinkedIn
Matthieu